Tournoi Interteam II: le choc des équipes, le retour !

YU-GI-OH! (358) , TOURNOIS (164) , REPORTS (121)
Mots-Clefs : tournoi (25) , Yu-Gi-Oh! (89)

I Un événement sensationnel unique !

Le tournoi interteam d’OTK Expert est la compétition suprême visant à déterminer quelle team est la plus puissante du système de war ! Ce ne sont pas moins de 32 joueurs qui se livrent bataille, portant chacun les couleurs de leur équipe afin de la propulser au sommet !
Chaque challenger prétendant au titre doit gravir plusieurs échelons, la phase de poule qui éliminera la moitié des participants, et enfin une phase de top en élimination directe confrontant la crème des joueurs, ce tournoi est donc l’un des plus influents du circuit OTK !

II Carton Rouge à celui qui ne lit pas les règles

Comme dans tout tournoi, il y a des règles strictes à respecter afin de prétendre à l’élite. En effet, les duels sont restreints au strict format TCG Avancé prenant en compte la banlist en vigueur lors du début du tournoi, les changements de decks sont autorisés à la fin de la phase de poules, permettant ainsi de mettre son deck à jour selon les extensions sorties ou d’en changer tout simplement.
Concernant les joueurs, chaque team dispose de quatre places à donner à ses joueurs, ainsi , ce sont les quatre meilleurs joueurs de chaque team qui représentent cette dite team à l’interteam du tournoi, en cas de places vacantes, ce sont les teams les mieux classées qui bénéficient des places libres. Un seul changement de joueur est autorisé, et uniquement si le joueur en question a une raison valable.
Vous l’aurez compris, dans ce tournoi, il est question de rigueur et de talent !

III) Déroulement

Phase I: phase de poules

En cette fin de format, l’extension les forces secrètes venait de sortir et a eu énormément de succès. Le côté imprévisible de la phase de poules était bien ancré, puisqu’en ce milieu de format, malgré la domination de Shaddoll, Burning Abyss et Qliphort, trois nouveaux decks de talent vinrent s’installer juste avant l’interteam, A savoir Necloth, Yosenju, et Spiritual Beast. Les joueurs devaient donc prendre en compte deux facteurs : le choix du deck, et le choix du side, est-ce que les nouveaux decks seraient représentés fortement ? Vont-ils être boudés pour la phase de poules ? Bref, des choix étaient à faire, et c’est Yosenju qui s’est démarqué suivi par Necloth , et c’est assez naturel en soit puisque le premier propose un gameplay simple et rapide à prendre en main tandis que le second possède une puissance de frappe naturel et un bon match contre la plupart du métagame de l’époque. Qliphort et Burning Abyss sont représentés, mais en nombre moins important.

Malgré la force de frappe des decks du métagame, des outsiders et anciens métagames se sont bien démarqués entre autres via des decks tels qu’Infernity, ancien champion du monde, Chaos Dragon, traversant les époques, Hero ou encore Plant, ce qui a offert un tournoi assez diversifié comprenant pas moins de 12 decks différents.
Au terme de cette phase de poule riche en surprises, nous avons pu découvrir les pseudos des 16 qualifiés, ces 16 personnes ont su tirer leur épingle du jeu afin de représenter leur équipe.

Répartition (32 Decks)
Necloth : 8
Qliphort : 4
Abysses Ardents : 3

Marionnette de l’Ombre : 1 Satellchevalier : 2 Héros : 2 Yosenju : 5 Bête Spirituelle : 2 Naturia/Marionnette de l’Ombre : 1 Plante : 1 Volcanique : 1 Chaos Dragon : 1 Enfernité : 1

Toutes les équipes ont réussi à qualifier un membre pour la phase suivante, avec une moyenne de deux qualifiés par équipe ce qui est assez conséquent dans la diversité. Le top 16 que nous allons suivre ci après est donc pleinement révélateur de la diversité des équipes d’OTK expert.

Phase 2 : les top

La phase de top s’est donc déroulée sans encombres et a départagé les meilleurs joueurs de chaque team, et à la stupeur générale, les decks Necloths ne se sont pas imposés comme prévu puisque pas moins de la moitié des représentants du deck n’ont pas passé la phase de poule, quant aux Yosenjus, ce n’est qu’un joueur sur 5 qui est passé à la phase de tops. Les grands gagnants étant Burning Abyss ainsi que Satellarknight qui maintiennent leur statut de topdeck du moment face à la nouvelle génération, malgré que les deux decks abusant d’invocations spéciales ont un match-up défavorable contre Necloth et le fameux Djinn lock.

Rappelons le, cette combo consiste à invoquer un monstre rituel en utilisant Démon Jinn, Juge Des Rituels en matériel, ce qui permet de bloquer les invocations spéciales de l’adversaire. Si dans un deck rituel lambda cela n’était pas décisif, dans Necloth qui tutorise pratiquement le lock entier et qui arrive à le maintenir c’est un calvaire pour un deck non préparé, malgré cela, très peu de joueurs ont au final choisi de s’orienter vers la stratégie Necloth , au profit de decks plus anciens dans le métagame, et c’est peut être en raison de Qliphort, qui a le mérite de tenir tête au deck Necloth au point d’en avoir un match favorable, notamment grâce à deux cartes dont il profite pleinement à savoir Absorption de Compétence et Espace de négations, toutes deux autorisées à trois à l’époque, mais aussi par le fait de ne pas être gêné par le Djinn lock. Qliphort s’annoncait directement comme le deck qui tiendrait tête à Necloth.

Le deck Necloth est un adversaire terrible pour beaucoup de deck avec le  « djinn lock », empêchant toute invocation spéciale du côté de l’adversaire. De plus, la présence de Nékroz de Trishula peut changer à elle seule le cours d’une partie. Ajoutez à cela la possibilité de jouer Denko Sekka, monstre assez casse pieds…Mais leur faiblesse à « espace de négation », la carte la plus jouée du format, est également très handicapante.

Qliphort est un deck pendule et a donc droit à une renaissance infinie de ses monstres tant que les pendules sont en place. Notons également que ces fameux monstres ne sont pas affectés par d’autres monstres ayant un niveau inférieur, faisant de ce deck un adversaire redoutable pour tous les deck jouant des monstres de faible niveau. Pour couronner le tout, il est le seul deck pouvant se permettre de jouer Absorption de Compétence qui annule tout effet de monstre sur le terrain ! Cependant, le deck paie énormément de points de vie, donc attention….

Abysses ardents, bien que ne possédant pas forcément la plus grande force de frappe, à la capacité de jouer le meilleur piège du format : Lac de Feu des Abysses Ardents qui, en plus de détruire 3 cartes, permet d’activer les effets de nos monstres. Ce deck est un vrai mur qui peut rapidement écraser l’adversaire s’il ne peut pas riposter. Ils ont néanmoins une faiblesse étant de ne pouvoir contrôler que des abysses ardents, sans quoi nos monstres seront détruits. De plus, Djinn Lock leur est fatal…

Un seul deck met en avant les fameux shadoll, dans un mix avec des naturia.

Enfin, Satellchevalier est certainement le deck jouant le plus sur la main-terrain, grace à Stellchevalier Triwinter permettant de recycler les Appel de l’Etre Hanté et de sortir des xyz en série à chaque tour, tout en diminuant la main adverse. Leur plus grande faiblesse réside, eux aussi, sur les invocations spéciales facilement contrables dans ce format.

4 Necloth
3 Qliphort
2 Abysses Ardents
3 Satellchevalier
1 Yosenju
1 Naturia/Marionnette de l'Ombre
2 Volcanique

Le top 4 !

Ce top de tournoi a donc permis à quatre monstres du format précédent de s’affronter,chacun ayant un match favorable sur l’autre, une bataille acharnée jusqu’à arriver aux demi finales. Cette demi-finale déboucha donc sur les decks Qliphort en deux exemplaires joués pas Heart Earth et Starbossman, ainsi que Burning Abyss et Volcanic respectivement joués par theartiste(Overlords) et trugun (Animals Kingdom), un outsider s’est donc frayé un chemin dans la phase finale parmi le métagame !

Le deck volcanique, malgré qu’il soit sensible aux Trishula, est un deck que l’on ne considère pas comme prioritaire dans le side, et pourtant Cartouche de chasse volcanique est un allié de choc qui permet de faire du burn tout en détruisant le terrain adverse. Contre Satellarknight et Qliphort, cela peut faire un avantage certain.
Mais pourtant, malgré cet avantage, c’est une finale 100% Qliphort qui arriva en force, Burning Abyss et Volcanic furent balayés par l’ouragan mécanique et ce sont donc Starbossman et heart earth qui ont livré cette finale, représentant tous deux la Yume Nikki.
Au terme de cette finale, c’est donc heart earth qui remporte l’inter team et donne à sa team, Yume Nikki , deux points au classement et le titre de meilleure team d’OTK !

IV) les decklists des champions!

(De toute façon, vous pouvez pas netdeck, c’est un autre format :3)

Ier) Heart earth : qliphort

Une decklist se basant principalement sur la vitesse du deck. Peu de pièges, si ce n’est Transition d’Âme qui permet de piocher et d’activer les effets des qliphort, Absorption de Compétence, donnant plus de puissance au deck, et Espace de Négation. Pour la vitesse, Trampolynx Potartiste, débloquant l’extra deck, le fameux Tours Apoqliphort, impassable pour beaucoup de deck et énormément de moteurs de pioche. Le deck possède très peu de défense et tient donc mal la durée…
Du côté du side, tout est misé pour contrer Abysses ardents et Necloth, avec les 2 démons, La Tempête des Monarques pour les invoquer et Cohue Cérébrale pour  ralentir.
Peut-être pensais-je ne pas avoir besoin de side pour les autres deck qui sait…

2eme) Starbossman : Qliphort

Une autre version du deck, plus défensive, ou l’on se concentre sur la destruction des monstres adverses avant d’attaquer, avec deux Force de MiroirRaigeki et 3 Cohue Cérébrale. Un side plus axé pour contrer abysses ardent et satella mais pouvant se défendre contre nekroz également avec le fameux Démon de la Vanité.

3eme) Theartiste : Abysses ardent

Après avoir joué Shadoll au précédent format, il a jugé plus intelligent de jouer Abysses ardents cette fois ci. Le main deck est classique, avec la présence de Loi des Ténèbres, HÉROS Masqué, une plaie pour tous les deck qui ajoutent à la main et jouent sur le cimetière. Il semblerait que, dans le side, le deck lui faisant le plus peur était qliphort, avec 3 Fée Du VentTornade / Tourbillon et Typhon d’Espace Mystique.

4eme) Trugun : Volcanique

Le fameux outsider. Le deck est basé sur l’anti méta, avec rai oh, les traptrix et espace de négation, le tout empêchant beaucoup de deck de jouer. Le side est quelque peu étrange, comme si abysses ardents lui faisait le plus peur, au détriment de necloth qui peut être vaincu avec ce que le main deck contient.


Grille du Tournoi :


QuartsDemisFinaleVainqueur
Deck : necloth
Deck : qliphort
Deck : volcanique
Deck : Abysses ardents
Deck : Abysses ardents
Deck : qliphort
Deck : volcanique
Deck : Necloth

as-tu suivi le déroulement du tournoi?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Aimerais-tu participer au prochain tournoi Interteam?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Que penses-tu de la section "team et war"?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Le résultat était-il prévisible selon toi?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Ont réalisé cet article: Daisuke, heart earth

posté par heart earth le [22/04/2015]



<< Retour aux actus